Recherche de coloc

Trouver une coloc en Australie, c’est pas tellement compliqué. Il suffit d’une chouette annonce sur leur leboncoin national : www.gumtree.com. La mienne, dans les grandes lignes, racontait que je suis un gentil Français de 21 ans, adorable comme tout, très facile à vivre et beau gosse qui recherche un appart pour dans bientôt, et que si des gens ont quelque chose à me proposer ils peuvent m’appeler sur le numéro suivant qui était en fait le mien.

Youpi Tralala, j’ai été contacté.

Par deux fois hier j’ai senti mon portable se secouer au fond de ma poche. La première fois j’étais en cours donc je n’ai pas pu répondre, et plus tard ma messagerie me présentait un appart qui avait l’air pas mal du tout mais à 250$ la semaine. Trop cher, dommage.

Le deuxième appel, reçu hier soir, était un peu plus particulier:

Lui
– T’es Thibaut ? Cherche toujours appart ? Partager chambre ? Budget ? Meublé ? Fume ? Bla bla ?

Moi
– Oui. Oui. Pas grave. A peu près. Oui. Non. Bla bla…

Début de conversation plutôt bateau. Après ces quelques questions de formalités, sans me donner plus de détails, comme par exemple qui sont les colocs, quel est le loyer, est ce que y a un barbecue, il continue sa présentation, brutalement, sans aucune transition ou mise en situation, sur un chemin un peu plus original :

Lui
– On est naturistes, ça pose un problème ?

Moi, me sentant un peu con
– Naturistes… Euh… Vous vivez nus ?

Lui
– Oui. Ça pose un problème ou c’est okay ?

Moi
– Ben, euh… c’est-à-dire, euh, en fait… euh, je…

Lui
– Ouais je vois… Mais si nous on vit nus ça te pose un problème ?

Moi, essayant de revenir au sujet principal du coup de fil
– Euh… je sais pas trop… mais… c’est combien le loyer ?

Lui
– 100$ par semaine, mais si tu choisis de vivre nu c’est moins cher.

Moi, restant poli, faisant croire que je suis toujours intéressé et que je n’ai pas du tout, mais pas du tout, envie de raccrocher
 Ouais, euh… d’accord… euh, en fait, euh… Y a moyen de visiter ?

Lui
– Si tu veux visiter tu dois être nu.

Moi, espérant avoir mal  compris
– QUOI ?

Lui, se ravisant
– Si tu veux visiter on sera sans doute nus.

Moi, trop gentil mais assez ferme
– Bon écoute, t’as mon numéro, t’as qu’à m’envoyer l’adresse de l’appart par sms, et je te redis quand je suis dispo pour visiter.

Lui
– Ouais je comprends, réfléchis-y et rappelle moi !

Moi, impatient de raccrocher pour raconter cette histoire à tout le monde, mais toujours ferme
– Ouais on verra ça ! Salut !

Je n’ai toujours pas reçu de texto de sa part, ça va bientôt faire 24 heures… Et je n’ai toujours pas d’appart non plus, mais maintenant j’hésite à laisser une nouvelle annonce.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s