Canadiens célèbres

Mercredi dernier, vers 8h43, alors que je chevauchai gaiement ma bicyclette afin de me rendre à la rédaction, le matin nuageux et chaud craqua soudainement d’un grondement vif et lourd et l’équivalent de la mer d’Iroise s’abattit sur moi en quelques secondes.

Trempé et résigné, je regagnai alors l’intérieur de ma maison, non sans être resté quelques secondes immobile près de mon vélo, la tête légèrement penchée sur ma gauche et ornée d’une touffe de cheveux trop longs et gorgés d’eau, pour prendre le temps de pousser un soupir et de lancer un regard désespéré et déçu à l’écureuil qui venait de se réfugier sous une feuille de bouleau.

« Ventrebleu ! », « Câlice de chriss de tabarnak’ ! » et « Où est mon sèche-cheveux ? » ont été mes premières pensées. Puis je me suis rappelé que j’étais un homme et que les hommes n’ont pas de sèche-cheveux. J’ai utilisé une serviette. Les cheveux et l’esprit secs, j’ai eu alors la meilleure idée de ma matinée : j’allais prendre le bus.

Nouvelle petite douche pour rejoindre l’abribus, et 2 154 877 gouttes plus tard, le véhicule en retard s’arrêta enfin devant moi. Bien sûr, à peine étais-je monté dedans que la pluie cessa. J’avais déjà perdu un quart d’heure.

Le retard du bus persista de mauvaise volonté en me faisant rater ma correspondance, et je me suis abandonnée à 20 minutes de marche du centre de bus jusqu’au bureau. Au final je suis arrivé à la rédaction à 9h35, pour repartir immédiatement dans un hôtel tout près d’où je venais pour couvrir une réunion de petits vieux.

Cette tranche de vie est non seulement exceptionnelle, passionnante et véritable, mais elle a en plus eu le mérite de m’amener à la réflexion. Assis dans le bus, la tête collée contre la fenêtre et le regard vitreux perdu dans la monotonie du bitume, je réfléchissais. Je me disais que cette mésaventure était suffisamment originale et intéressante pour être publiée sur el-cojano-is-away. Et en même temps, je réalisai que je n’avais rien écrit de particulièrement constructif et éducatif depuis la description de ma première poutine.

Aussi, j’ai pris cette résolution de vous raconter, pour une fois, quelque chose d’éducatif et de constructif.

Pour cela, je voudrais commencer par revenir sur ce que j’ai écrit il y a quelques temps concernant le complexe des canadiens, qui sont frustrés de ne pas être américains.

Bien sûr, ce complexe existe, je ne l’ai pas inventé, mais il n’est pas aussi fort que ce que j’ai laissé entendre. Beaucoup de Canadiens sont très fiers d’être canadiens. J’ai pu le constater il y a quelques jours, à l’issue d’une cérémonie de remise de diplôme dans une université sudburoise. A la fin,de la cérémonie, l’amphithéâtre entier s’est levé pour chanter, en choeur, l’hymne canadien.

Comme tous bons nationalistes qui se respectent, les Canadiens idolâtrent leurs vedettes nationales. Car oui, le Canada a une liste de personnalités assez bien fournie.

Les célébrités canadiennes se classent en quatre catégories :

  • Ceux qui sont Québécois et qui devraient le rester, oh oui s’il vous plaît ne sortez pas du Québec, vraiment.
  • Ceux qui sont québécois tout court.
  • Ceux qui ne sont pas français.
  • Ceux qui ne sont pas américains.

 

1. Ceux qui sont Québécois et qui devraient le rester, oh oui s’il vous plaît ne sortez pas du Québec, vraiment.

 

Céline dion

Céline-dion

 

2. Ceux qui sont québécois tout court

 

Garou

garou

Stéphane Rousseau

stephane-rousseau

Charlotte Le Bon

charlotte-le-bon

Félix Leclerc

felix-leclerc

Jusque-là aucune surprise, on savait tout ça. Les deux catégories suivantes sont plus intéressantes…

 

3. Ceux qui ne sont pas français

 

Anthony Kavanagh

antohny-kavanagh

Marie-Josée Croze

marie-joze-croze

Marc-André Grondin

marc-andre-grondin

Un humoriste, deux acteurs. Tous les trois sont si bons qu’ils sont capables de passer de l’accent québécois à l’accent français d’un claquement de langue. Et visiblement, ils ont l’air de trouver leur travail en France plus plaisant et plus facile…

 

Natasha Saint-Pier

Natasha-saint-pier

Et y a aussi cette pouf de chanteuse, je l’ai juste mise là parce que je pensais qu’elle était française.

 

Lynda Lemay

lynda-lemay

Oui, y a elle aussi

 

Isabelle Gélinas

Isabelle-gelinas

On est tellement habitués à la voir en voisine de Valérie Bonneton qu’on était en droit d’avoir des doutes.

 

4. Ceux qui ne sont pas américains (par ordre croissant de coolitude)

Nelly Furtado

nelly-furtado

Ce nom me dit vaguement quelque chose… C’est pas une chanteuse sans intérêt ?

 

Alanis Morisette

alanis-morisette

Bis.

 

Avril Lavigne

avril-lavigne

Décidément… C’est fou ce que le Canada compte de pop stars américaines

 

Hayden Christensen

hayden-christiansin

Les Américains ont tellement peu d’estime pour leurs voisins du dessus qu’ils ont choisi l’un deux pour incarner bébé Dark Vador.

Evangeline Lilly

evangeline-lilly

Paraîtrait qu’elle joue dans Lost. J’en sais rien, j’ai jamais regardé Lost. En tout cas elle est bonne.

 

Neve Campbell

neve-campbell2

Être capable de jouer dans Scream, Scream 2, Scream 3, Scream 4 et de faire un plan à trois avec Matt Dillon et Denise Richards mérite bien une place sur cette page

 

Kristin Kreuk

L'APOCALYPSE

L’amoureuse de Clark Kent dans Smallville. Sauf quand leur relation est trop compliquée parce qu’elle se tape un autre mec aux pouvoirs bizarres qui veut niquer la gueule à Superman

 

Cobie Smulders

HOW I MET YOUR MOTHER

Son personnage étant canadien dans How I met your mother, c’était pas très compliqué à deviner.

 

Rachel McAdams (c’est celle de gauche)

rachel-mcadams

À l’affiche dans le dernier film de Woody Allen, son père était ingénieur en revêtement d’autoroutes.

 

William Shatner

will-shatner

Le Canada n’était pas assez grand pour lui, il a sillonné l’Univers avec M. Spok

 

Sarah Chalke

sarach-chalke

La plus belle et la plus folle des médecins canadiens du Connecticut.

 

Hubert Reeves

hubert-reeves

Le seul de la liste qui ne soit pas un artiste ou un « artiste ». Peut aussi être classé dans les catégories Ceux qui ne sont pas français et Ceux qui sont québécois tout court. Et à croire qu’on ne sait jamais où cataloguer les génies : un certain Albert Einstein a été successivement allemand, appatride, suisse et helvético-américain.

 

David Cronenberg

cronenberg

Comme quoi Hollywood n’est pas rempli que d’Américains

 

Leslie Nielson

leslie-nielsen

Dommage qu’il soit mort, j’aurais bien voulu qu’il pilote l’avion du retour

 

Michael J. Fox

michael-j-fox

Vite Marty ! A la dolorean !!

 

Mike Myers

mike-myers

Mégateuf !! Excellent !!!!

 

James Cameron

James-cameron

Plus gros budget du cinoche avec Avatar, record d’Oscars avec Titanic… Les Américains peuvent aller se moucher…

 

Jim Carrey

jim-carrey

Ssssssplendide !! Sûrement le Canadien le plus génial du monde !

 

Malheureusement, ni lui, ni James Cameron, ni Mike Myers, ni Leslie Nielson ne remplissent plus le titre honorifique de « fierté du Canada ». Ce titre a été dérobé, sali et déshonoré par…

Justin Bieber

justin-bieber

De quoi vous donner envie de quitter le pays.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s