Guingamp-Paris, notes et résumé

Samedi 25 janvier, 22e journée de Ligue 1.
En Avant Guingamp 1 – 1 Paris Saint Germain.
Vu d’un bar du quatorzième arrondissement de Paris.

Le vrai résumé du match

Parce que dire que c’est la faute de la pelouse c’est trop facile.

3’ : Arrivée dans le bar, pas loin de Montparnasse, avec R., mon pote marseillais. On est à la bourre, je crains la grosse taule.

4’ : Atik trouve la balle et dribble des Parisiens pendant environ 7 mètres.

5’ : Dos Santos arrière gauche ? Mais qu’est ce que – Hey c’est qu’il est pas mauvais en fait !

6’ : « Deux pintes s’il vous plaît, n’importe lesquelles »

7’ : Paris fait tourner la balle autour de la défense de Guingamp. Van der Wiel cherche un passage mais c’est comme si les 17 000 spectateurs du Roudourou étaient installés entre lui et le but guingampais. Pas d’bol.

8’ : Corner pour Guingamp. On commence déjà à rêver à un exploit.

9’ : Contre attaque pour EAG et frappe de merde de Yatabaré. Bon au moins ça fait une frappe.

13’ : On se fait chier.

14’ : Stat possession : EAG 19 % – 81 % PSG. Ballons joués : EAG 44 – 179 PSG. Oui, bon. En même temps, ils ont la balle mais ils font rien d’autre que d’essayer de contourner de Kerbrat et Sorbon, donc bon…

17’ : Rien.

18’ : Toujours rien. R. me parle de sa meuf.

19’ : Ballon récupéré au milieu et grosse frappe d’Aliaoui. C’est pas passé loin. J’ai lâche un « Oooouh », ça a réveillé R.

20’ : Sur la table d’à côté, deux supporters parisiens de 55 berges commencent à s’impatienter.

22’ : Mouvement parisien. Veratti centre long pour Ibra, qui remet à Cavani à l’entrée de la surface. Frappasse, pile sur le coude de Sorbon qui détourne. A côté, Marcel sort le nez de sa bière et réclame une main penalty monsieur l’arbitre oh là bravo hein, toujours contre Paris l’arbitrage c’est pas vrai ça bordel. J’ai envie de lui casser la gueule. Bras le long du corps ça te dit quelque chose vieux con ?

24’ : Giresse fait mumuse avec Van der Wiel puis glisse doucement la balle à Sirigu. Fair Play.

25’ : Kerbrat patron ! Impassable le mec.

26’ : JONATHAN !!! Le petit poooont !

mpereira_maxwell

27’ : Balade des gens heureux de Mathis qui dribble trois Parisiens dans sa propre surface. Tranquille. La prochaine tu nous fais ça de l’autre côté s’il te plait ?

34’ : On s’emmerde.

35’ : « En fait là c’est l’entraînement pour Paris, ils sont pas à fond ». Marcel, la tête dans sa bière, commence à chercher des excuses.

37’ : Possession : EAG 28 % – 72 % PSG. Comme quoi on existe. Un peu.

38’ : Au tour de Yatabaré de faire mumuse, avec Alex cette fois. Ça finit presque en occaz. Sur la table d’à côté, Marcel et Thierry bougonnent.

41’ : Zlatan s’énerve et shoote dans une mouette innocente qui passait à 214 mètres au dessus du stade.

42 ‘ : « Nan mais l’arbitrage est incroyable ! Rien pour Paris, jamais. » Le serveur s’y met.

43’ : Zlatan s’énerve, mais réfléchit un peu plus et shoote de loin dans N’Dy Assembé, bien placé.

45 ‘ : LA BAAAAAAARRE !!! Coup franc plein axe, frappe de mulasse d’Aliaoui, parade du pied de Sirigu qui repousse sur sa barre. Yatabaré se précipite mais Marquinhos lui fait une prise de Judo. Péno insicutable, pas sifflé. Bizarrement on n’entend plus la table d’à côté.

45’+1 : Petite baston avant la mi-temps. Qui se termine par un câlin de Sirigu à Yatabaré.

Dans la forme, c’est moche. Sur le fond, c’est pas mal du tout. EAG tient la route, Paris ne sait pas quoi en foutre. Ils devaient s’attendre à un match tranquille. Un énième ralenti de la faute de Marquinhos provoque un « ça va ça va, on a vu » du côté du serveur. R. se demande comment ils font pour calculer la distance parcourue par les joueurs.

(c)RonanMasson3

46’ : Reprise. « Bon allez et maintenant on se sort les doigts du cul », conseille gentiment le serveur à la télé.

47’ : Diallo : « ça casse, du Ibra ? ». ZAM ! Gros tacle. ZAM ! Carton jaune.

52’ : Motta passe à Cavani qui passe la défense. But. Marcel, Thierry, le serveur et d’autres gens crient leur joie. Je commence à pleurer. Hein ? Hors Jeu ! Yaaa ! Toudidadidetoui !

54’ : « Ya pas hors jeuuuu, sérieux ». C’est bon les pépés, le match a repris là.

55’ : Nouvelle grosse intervention de Kerbrat. Ce mec mérite un prix nobel de la défense centrale.

57’ : On se fait re-chier.

58’ : Dos Santos fait rond au lieu de carré et expédie le ballon loin là bas, quelque part.

59’ : Giresse se prend un coup dans la gueule et ne se relève pas. « On s’en fout, laissez le à terre ! », beugle Marcel, qui commence visiblement à subir les effets de la bière.

60’ : J’aurais du aller pisser à la mi-temps.

63’ : Je sais pas si c’est la bière ou le match, mais j’ai comme l’impression qu’on jouerait Sochaux ce serait presque la même chose.

68’ : On se re-emmerde.

70’ : Grosse frappe de Giresse qui a oublié qu’il était gaucher.

75’ : Enchaînements de corners pour EAG. On s’emmerde mois, j’aurais du aller pisser quand on se re-emmerdait.

77’ : Tant pis j’y vais.

Urinoir

81’ : Allez, plus que dix minutes à tenir.

(c)RonanMasson1

84’ : GOOOAAALLL !! Je vois Yatabaré mettre une tête sur un corner. Je vois les filets trembler. Je vois les rouge et noir courir joyeusement. Je n’entends plus aucun bruit dans le bar. J’hésite. Fuck it. Je me lève, je lâche un bruyant « OOOOH » et applaudis, brisant un silence bien pesant. Je suis le seul Guingampais à deux kilomètres à la ronde. Marcel et Thierry me fusillent du regard. Je m’en fous, y a 1-0.

85’ : « Pardon, mais… Ils sont combien Guingamp au classement ? »
« Quatorzième.»
« Oh putaiiin.»

87’ : C’est officiel : Kerbrat est sous noté dans Fifa.

88’ : Egalisation pour Paris. Sur un corner, la mouette de tout à l’heure tente de prendre sa revanche et lâche tout ce qu’elle peut lâcher sur Ibra. Pas de bol, un coup de vent et son affaire termine dans les yeux de N’Dy Assembé, qui foire sa sortie d’une trentaine de mètres, laissant le géant Alex pousser tranquillou le cuir dans le but. Marcel, Thierry et les autres beuglent leur haine et répandent leur haleine de bière dans la salle. EAG 1 – 1 PSG. Fuck.

92’ : Fini. On n’est pas passé loin de l’exploit. Un match nul, pas spécialement agréable à regarder, mais au moins maintenant, le France sait que Guingamp existe.

(c)Gaelle Germain

Photos Ronan Masson et Gaëlle Germain sur le Facebook de l’EAG.
Et sinon le gif je l’ai trouvé sur Hors Jeu point net.

Les vraies notes des joueurs

Parce qu’apparemment l’Equipe et moi on n’a pas vu tout à fait le même match.

noteseagpsg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s