Survivre à l’administration #2 : demande de passeport d’urgence

Parmi les plus mauvaises idées de ma carrière de jeune con, me faire voler mon passeport cinq jours avant un déplacement en Grèce a été l’une des plus débiles. Bien sûr, ma carte d’identité était périmée, sinon c’est moins drôle.

Ni une, ni deux, je lance les démarches de demande de passeport en urgence. Le site http://www.service-public.gouv.fr m’indique que si j’apporte une déclaration de vol de passeport, une attestation de mon employeur prouvant la qualité urgente de mon déplacement, le formulaire machin rempli comme il faut, un justificatif de domicile, deux photos d’identité et 30 € en timbres fiscaux à la préfecture de police de Paris, je peux avoir mon nouveau passeport en deux jours, voire un, si j’ai les dents propres.

Je suis censé partir vendredi matin. Grâce à de prestigieuses dispositions en calcul mental, je sais que me rendre à la préfecture mardi est suffisant. Je passe donc mon lundi à récolter tous les documents nécessaires. J’y ajoute même un Kbis de l’entreprise et mon billet d’avion.

Les 5 étapes pour demander un passeport temporaire en urgence.

1) Déposer un dossier, complet si t’as du bol, pour un passeport temporaire en urgence

Mardi matin, je prends mon ticket sans rendez-vous à la préfecture. Vingt minutes d’attente plus tard, mon ticket sans rendez-vous est appelé. On m’indique qu’il faut un ticket avec rendez-vous. Non, plus personne n’attend en effet mais c’est comme ça. Pour prendre rendez-vous, ça se passe à la borne, là bas.

Après une âpre bataille contre un écran tactile défectueux, je parviens enfin à caler un créneau, deux heures plus tard.

« – Pardon moniseur ?
Garde la tête vissée dans son écran. Mmmoui ?
– Très rapidement : j’ai rendez-vous ici dans deux heures. Est-ce que vous pensez que si je reste attendre un créneau pourrait se libérer avant ?
Regard exaspéré. C’est pour quoi ?
– Une demande de passeport en urgence.
– Vous avez toutes les pièces ?
– Oui.
– Le billet d’avion ? L’attestation de l’employeur ? Une fiche de paie ?
– Une fiche de paie ? Mais ce n’est pas demandé, sur votre site.
Se redresse brutalement. Hey bien moi je vous le dis !
– Bon, je vais faire un aller retour chez moi.
– Vous partez quand ?
– Vendredi.
Revisse la tête dans son écran. Alors vous perdez votre temps, si c’est pour le travail ça ne passera pas. Les passeports en urgence sont délivrés en deux jours uniquement pour les décès. Pour le travail, si c’est accepté, et c’est rare, c’est un délai de cinq jours.
– Quoi ? Mais tout ça sur votre site ce n’est pas écrit.
Se reredresse brutalement. MOI JE VOUS LE DIS ! RÔÔÔÔH C’EST PAS POSSIBLE LES GENS QUI N’ECOUTENT PAS ! »

Je décide de tenter quand même. De toute façon je n’ai pas le choix.

Aller-retour à l’appart pour réaliser que j’avais ma dernière fiche de paie avec moi dans mon sac.

2) Plutôt déposer un dossier pour une carte d’identité en urgence, mais de toute façon c’est mort ce sera trop long

Retour à la Pref de Pol de Par.

Première discussion avec la jeune femme au guichet qui me gratifie de quelques explications.

1/ Le site service-public.gouv.fr n’est pas à jour et ça leur pose plein de problèmes. A l’inverse du sale con précédent, elle me l’explique gentiment et je n’ai donc pas envie de lui remplir les orbites avec du jus de pamplemousse périmé.

2/ On ne peut pas délivrer de passeport en urgence pour un déplacement en Europe.

3/ Il vaut mieux faire faire une carte d’identité en urgence mais ce sera cinq jours de délai.

3) En fait non, déposer un dossier pour un passeport normal en procédure accélérée

Je passe en rendez-vous avec une dame un peu froide mais qui au moins n’est pas l’odieux connard d’avant (ma plus grande crainte à ce moment). Changement de plan.

1/ Mon dossier est accepté mais, en effet, il n’est pas possible d’obtenir un passeport temporaire d’urgence pour un déplacement en Europe.

2/ On va donc faire un passeport normal en procédure accélérée. Il faut ajouter au dossier photocopies de la carte d’identité, même périmée c’est pas grave, et faire l’appoint en timbre fiscaux pour arriver à 86 €.

3/ Mais vu que mon précédent passeport n’a pas été délivré à Paris, ça va être très short niveau délai.

Je sors de nouveau, à la recherche de timbres fiscaux. Cela me coute un bras, que je donne au buraliste en lui disant de bien le mettre au frais, c’est mon avant-dernier.

4) En fait si, une carte d’identité en urgence, mais c’est jouable t’en fais pas

Retour à la PPP. La dame à qui j’ai parlé a fini sa journée. Je passe avec un monsieur sympa.

Changement de plan.

1/ En fait le passeport normal en procédure accélérée n’est pas possible pour l’Europe non plus.

2/ On va faire une demande de carte d’identité en urgence, ça arrivera entre deux et quatre jours. Ils vont pousser mon dossier pour que je l’ai jeudi soir. Heureusement qu’il l’a repéré parce que sinon c’est sûr je ne partais pas.

5) Attendre ma carte d’identité (et secrètement espérer recevoir des papiers français)

Le mercredi, je croise les doigts jusqu’à ce que mon index droit devienne bleu et que je décide que de toute façon ça ne changera rien. Je vais plutôt battre mon record à 2048.

Le jeudi matin, alors que je vérifie les horaires de la 3P pour savoir à quelle heure aller voir si ma carte d’identité est arrivée, je reçois un texto :

« Votre passeport est prêt. Vous avez jusqu’au 2 juillet pour le retirer. »

En effet, un tout nouveau passeport tout à fait normal m’attend à la préfecture. Ma carte d’identité, elle, arrivera dans dix jours.

 

La préfecture de police de Paris en chiffres :

  • Deux heures d’attente cumulées
  • 4 conseillers rencontrés
  • 1 gros con, soit 25 % de ces conseillers
  • 600 grammes de documents fournis
  • 4 changements de démarches
  • 1 passeport délivré alors que j’attendais une carte d’identité
  • Moins de 48 heures pour recevoir mon passeport (ça c’est cool)
  • 10 jours, au lieu de « entre 2 et 4 », pour recevoir ma carte d’identité
  • 14 000 calories brûlées en une matinée

2 réflexions sur “Survivre à l’administration #2 : demande de passeport d’urgence

  1. Bonsoir, je lis votre article car je suis dans la meme situation que vous l avez ete en mai 2014.. Je suis completement desesperee .. je dois partir à l’etranger à partir du 11/08 et je me suis rendue compte ce matin que je n avais plus ma carte d’identite. PANIQUE !!!! J ai retourne tout mon appart, j ai meme cherche dans des endroits improbables. Je suis tellement en colere contre moi meme.. Du coup je suis allee au commissariat faire une declaration de perte pensant que ca allait passe pour prendre mon vol.. mais nan !!! Du coup je suis allee a la prefecture du 18eme en expliquant mon cas « voila je suis un boulet qui a perdu sa carte d id alors que je pars à l etranger (en Europe) le 11/08 » et forcement on m a dit que c etait impossible, j ai tout essayait : les larmes, le desespoir, la meuf sympa .. rien y fait, ce qui me desespere aussi c est voir leur visage ferme et impassible, ils en ont clairement raf de ta vie. Du coup je vais demander un passeport en urgence pour raisons pro. Tout ça pour vous demander en fait a quelle prefecture de paris etes vous alle pour avoir votre passeport. J espere que vous allez lire ce message et repondre à ce dernier. Oui je suis vraiment desesperee..

    • Je compatis grandement à cette galère ! Je ne suis pas du tout certain des démarches (comme vous avez pu le lire la procédure est assez compliquée), mais il me semble que c’est à la Préfécture de Police de Paris, près de Châtelet, que vous devez faire votre demande.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s