Introspection : suis-je un badass ou un boloss ?

Quand j’étais petit, je me suis souvent demandé comment ce serait d’avoir 28 ans un 28 mars. Ça avait l’air cool. Et puis je me disais que c’était complètement con, que 28 ans, c’est dans trop longtemps, dans si longtemps que je n’aurais jamais 28 ans, et que mon château fort de Lego n’allait pas se terminer tout seul.

J’ai eu 28 ans le 28 mars dernier. C’est arrivé plus vite que prévu. En fait, ça ne fait rien. J’ai pris la même bordée que les années précédentes. Ma gueule de bois a duré un peu plus longtemps, j’ai gagné quatre ou cinq cheveux blancs, je subis légèrement plus fort la pression sociale de jeune cadre BG swag dynamique, je n’ai toujours pas de barbe, mais au fond, ça n’a rien changé.

bon-annif-el-cojano

 Quand ma famille me souhaite un bon anniversaire.

Ce qui change, c’est que je peux enfin proclamer ma maturité. En effet, j’ai lu un jour, je ne sais plus dans quel magazine de salle d’attente, que l’homme atteignait sa personnalité définitive entre 25 et 30 ans. Voilà. J’en ai 28, donc c’est bon pour moi. Je suis mature. Ayé.

Dire que l’on est plus mûr que quelqu’un montre une certaine immaturité.

Ce proverbe est une salope.

Qu’est ce qui définit et a toujours défini ma personnalité ? Entourage, éducation, études, expériences, activités ? Si on en croit ce même magazine de salle d’attente, tout ceci se résume en fait à mon signe du zodiaque !

Depuis 28 ans, je suis Bélier. Depuis 28 ans donc, je suis censé représenter quelqu’un d’impulsif, spontané, qui fonce tête baissée, agit avant et réfléchit après. Ou, comme on le dit d’un enfant : un casse-cou.

Casse-cou ? Perso, on m’a beaucoup plus souvent traité de boulet.

A 28 ans, je me lance donc dans la plus grande introspection de ma vie :

Suis-je un badass ou un boloss ?

Pour y répondre, j’ai sondé chaque partie de mon corps à la recherche des plus marquantes traces du temps qui passe : mes cicatrices.

1. Cheville droite

Caractéristiques physiques

Rectangle de 15 millimètres par 30

L'arme du crime.

L’arme du crime.

Date de fabrication

Juillet 2000 – 13 ans

Circonstances du drame

Je marchais debout à côté d’un vélo. Je l’ai lâché, il est tombé sur le côté, et une dent de son pédalier s’est enfoncée dans ma jambe.

Degré badass – boloss

85 % boloss


2. Genou droit

Caractéristiques physiques

Forme de goutte de 2 centimètres de long

Date de fabrication

Inconnu

Circonstances du drame

Inconnu

Degré badass – boloss

60 % badass

Pour le mystère


3. Base du pouce droit

Caractéristiques physiques

Forme trapézoïdale de 9 mm de long et 4 de large

En plus cette cachette est naze.

En plus cette cachette est naze.

Date de fabrication

Été 1995 – 8 ans

Circonstances du drame

Lors d’une partie de cache-cache, je me suis mis à courir dans le grenier, et j’ai écorché mon pouce contre une armoire en fer. L’armoire a gagné et conservé un gros bout de chair comme trophée.

Degré badass – boloss

70 % boloss


4. Auriculaire gauche

Caractéristiques physiques

Fine entaille de 15 millimètres

Date de fabrication

Mai 1996 – 9 ans

Circonstances du drame

Grande communion de mon grand frère. Après le repas, toute la famille se réunit au terrain de boules bretonnes. En gros, c’est comme la pétanque, mais en plus subtil, et avec des boules en terre cuite. Avec mes cousins, nous jouons l’insolence et nous amusons à « poquer ». Deux de chaque côté d’un terrain, nous tirons donc dans les boules des autres le plus fort possible sans aucune discipline. Au moment où je me saisis d’une boule au sol, mon jeune cousin Pierre, 7 ans, la prend pour cible. Il vise bien et tire fort. Mon petit-doigt n’a pas eu le temps de s’échapper.

Degré badass – boloss

Aujourd’hui, ce même cousin est maçon et ressemble à ça. Donc :

95% badass


5. Base de la paume gauche

Caractéristiques physiques

Fine entaille de 2 centimètres de long

A ne pas combiner avec un couteau aguisé.

A ne pas combiner avec un couteau aguisé.

Date de fabrication

Juillet 2011 – 24 ans

Circonstances du drame

Vendredi, 16 h, dans une usine de charcuterie industrielle du centre Bretagne. Je compte me barrer en weekend quand mon chef me demande de m’occuper des saucissons malformés. Je dois simplement en découper le filet et mettre la viande de côté. Les saucissons sont en haut d’un tas de caisses. Les consignes de sécurité veulent que je déplace la caisse vers un plan de travail. A la place, je grimpe sur les bras d’un transpalette pour gagner les cinq centimètres qui me manquent. En position instable, je trébuche et m’enfonce le couteau dans la main par-dessous mon gant de protection.

Degré badass – boloss

Cet accident de travail m’a valu deux semaines d’arrêt, payé par la sécu à regarder le Tour de France.

90 % badass


6. Flanc droit

Caractéristiques physiques

Épaisse entaille de 3 centimètres de long

Date de fabrication

Août 1995 – 8 ans

Germanwings' aircraft.

Germanwings’ aircraft.

Circonstances du drame

A cette époque, mon frère et moi nous amusions à dévaler la grande pente attenante à la maison avec un vieux tracteur à pédale. Nous avons même eu l’idée d’y construire un petit tremplin avec des planches. Ce jour-là, il y avait une nana à la maison. J’ai voulu faire mon beau gosse. J’ai construit un tremplin beaucoup plus grand que d’habitude. Je me suis positionné tout en haut de la colline et j’ai attendu que la minette et sa mère sortent de la maison. Je me suis alors élancé dans la pente, j’ai pris le tremplin à toute vitesse, j’ai décollé à au moins un mètre du sol, j’ai tenté une figure de free style, je me suis gaufré comme un con et j’ai fini en pleurs dans les bras de maman.

Degré badass – boloss

100 % boloss


7. Visage

Caractéristiques physiques

Tâche légère, sous l’œil gauche, de 4 centimètres sur 3

Ne pas se jeter dedans.

Ne pas se jeter dedans.

Date de fabrication

Juin 2011 – 24 ans

Circonstances du drame

Quelque part en centre Bretagne, entre un champ de vaches et un champ de maïs, au milieu d’une colonne d’arbres, une espèce de salon en bois, construit à l’état sauvage, le long d’une rivière où reposent des canettes de bière. Au sol, une grande fouée sert à éclairer les lieux, réchauffer les corps transis et/ou tombés dans la rivière et griller les saucisses. Moi, voulant l’arranger un peu, je donne de petits coups de pieds dans une bûche bien entamée par les flammes pour la casser en deux. Elle résiste, je tape plus fort. Elle continue de résister, je continue d’insister jusqu’à donner un grand coup de pied dedans. Je la casse violemment en deux. Une moitié reste dans le feu, l’autre me saute au visage.

Degré badass – boloss

90 % boloss

Ou, selon une autre version de l’histoire qui indique que je me suis fait attaquer par un caribou
lors de mon séjour au Canada,

90 % badass


8. Menton

Caractéristiques physiques

Ligne horizontale de 2 centimètres entre ma barbe.

Date de fabrication

Octobre 1997 – 10 ans

Circonstances du drame

Dans le jardin original d’un restaurant breton, je jouais avec mon frère sur une veille écluse bouchée. La pierre était humide et pleine de mousse. J’ai glissé et suis tombé sur le menton. Je me suis relevé, le visage en sang, et mon frère m’a dit : « Montre. Bah, ça va, t’es pas mort. »

Degré badass – boloss

Le médecin venu me poser des points de suture dans le restaurant
m’a dit que j’étais un petit garçon très courageux.

70 % badass


9. Avant-bras droit

Caractéristiques physiques

Marque très faible. Ligne droite de 4 centimètres en travers du bras. S’efface encore avec les années.

Livré avec un peu de ma peau dessus.

Livré avec un peu de ma peau dessus.

Date de fabrication

Août 2011 – 24 ans

Circonstances du drame

Je travaillais dans une usine de profilage de tôle. Alors que je portais un très lourd morceau de métal, mon avant-bras a rencontré l’extrémité acérée d’une des machines. Je l’ai vue, mais je trop tard pour l’éviter. Je me suis écorché dessus.

Degré badass – boloss

La blessure du vrai ouvrier. Je l’ai même pas désinfectée.

100 % badass


10. Abdomen

Caractéristiques physiques

Ligne verticale de dix centimètres au milieu de mon ventre qui fait le tour de mon nombril.

Date de fabrication

Février 1988 – 0,92 an

Circonstances du drame

Ma mère vous le raconterait mieux que moi. En gros j’avais mal au bide, mais comme je savais pas encore parler, je pouvais pas le dire. Jusqu’au jour où j’ai vomi sur une pédiatre (déjà un grand dragueur). Du coup, un gentil chirurgien a mis ses mains dans mon ventre pour me dénouer les tripes.

Degré badass – boloss

Première cicatrice à moins d’un an ?

100 % badass


Moyenne finale

badass 60 %40 % boloss

Vingt-sept ans après la création de ma toute première cicatrice, le verdict est sans appel : je suis un badass ! Un vrai.

A fucking real badass shit motherfucker.

Du moins je l’étais. Récemment, un nouveau bobo est venu changer cette nature. La cicatrice est presque effacée, mais la voir me rappelle constamment cette nuit de décembre qui est l’ultime preuve qu’en fait, je suis et resterai à tout jamais un véritable boulet !

Bonus. Auriculaire gauche 2

Date de fabrication

Décembre 2014 – 27 ans

Circonstances

A venir sur elcojano.com !

Degré badass – boloss

500boloss

Publicités

2 réflexions sur “Introspection : suis-je un badass ou un boloss ?

  1. Tonton 3 dit LE PENAOUET IS INDOOR
    Boloss Badass tout ca c est pareil !
    Si c est une question de balafre du corps
    je serai tente de dire qu en cette veille pascale
    que la parole est devenue chaire
    AMEN

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s